Pensées pour moi-même de Marc Aurèle : Résumé et Citations

Pensées pour moi même Résumé

Résumé rapide : Dans Pensées pour moi-même, Marc Aurèle, puissant empereur romain et célèbre philosophe stoïcien, partage ses idées personnelles sur la manière de cultiver l’autodiscipline, l’indifférence aux opinions des autres et la résistance émotionnelle. Il a consigné ces réflexions dans un journal privé pour son propre bénéfice.

Pensées pour moi-même est un recueil des pensées et exercices spirituels de l’empereur Marc-Aurèle, qui étaient destinés à lui-même et non au public. Il a écrit ses Pensées alors qu’il dirigeait des campagnes militaires. On pense que ce recueil a été rédigé entre 170 et 180 après J.-C.

Le Stoïcisme est une philosophie qui met l’accent sur l’importance de vivre en accord avec la raison et la vertu, toujours applicable aujourd’hui. Pour atteindre la sérénité et la clarté éthique, il est important de se concentrer sur ce que l’on peut contrôler, comme sa propre volonté et sa propre perception, et de laisser tomber les facteurs externes que l’on ne peut pas contrôler.

pensées pour moi même citation marc aurèle

Résumé Audio

Ce livre est considéré comme l’un des ouvrages de philosophie les plus influents de l’histoire et ses enseignements sont destinés à être pratiqués et utilisés dans la vie quotidienne. Marc-Aurèle était considéré comme l’un des dirigeants les plus exemplaires de l’histoire. Malgré ses privilèges en tant qu’empereur, il a eu une vie difficile et a dû relever de nombreux défis tout au long de son règne. Les principaux thèmes du livre sont les suivants :

Les 5 principales leçons du livre

  1. Menez une vie disciplinée.
  2. Avoir un esprit positif : pratiquer la gratitude, être compréhensif et empathique
  3. Guider ses actions par une forte volonté et un esprit rationnel.
  4. La recherche de plaisir et de gloire est dangereuse. Ces choses sont éphémères et superficielles.
  5. L’importance de vivre en accord avec la nature. Marc-Aurèle encourage à vivre en harmonie avec le cours du temps et la nature. Notamment accepter la mort.

Détaillons ces idées, écrites par l’un des plus grands empereurs romains ayant existé.

Résumé du livre Pensées pour moi-même

Menez une vie disciplinée

Pour Marc-Aurèle, il est nécessaire de discipliner et de résister à nos impulsions et désirs primaires, un peu comme un parent qui discipline un enfant. Nous avons tous des motivations contradictoires en nous et devons utiliser la pensée rationnelle pour surmonter ces impulsions inférieures. Participez à la marche de l’univers, à l’ordre des choses :

« Donc tu es né pour te sentir « bien » ? Au lieu de faire des choses et de les vivre ? Ne vois-tu pas les plantes, les oiseaux, les fourmis, les araignées et les abeilles vaquer à leurs occupations, mettre de l’ordre dans le monde, du mieux qu’ils peuvent ? »

L’empereur semble s’adresser à son « lui » adolescent. Il s’explique à lui-même qu’il ne peut pas se permettre de simplement « se sentir bien ». Il doit accomplir des choses et vivre pleinement. La vie est trop courte pour ne pas avoir de discipline et alors ne pas la vivre. Il confronte sa propre motivation et s’intime de rester discipliné.

Avoir un esprit positif

Les gens font parfois des choses désagréables ou nuisibles. Cependant, nous ne sommes responsables que de notre propre vertu et nous pouvons choisir d’être bons indépendamment des actions des autres. Il pensait que nous devions réagir au mal ou à la colère avec gentillesse et compréhension, en tenant compte du point de vue des autres et en réagissant avec positivité et indifférence à tout mal qui nous aurait été infligé. Nous devons également nous rappeler que nous avons tous nos propres défauts et nous efforcer d’être compréhensifs et indulgents envers les autres.

« Quand vous vous réveillez le matin, dites-vous : Les personnes avec qui j’ai affaire aujourd’hui seront indiscrètes, ingrates, arrogantes, malhonnêtes, jalouses et acariâtres. Ils sont ainsi parce qu’ils ne savent pas distinguer le bien du mal. Mais j’ai vu la beauté du bien, et la laideur du mal, et j’ai reconnu que le malfaiteur a une nature apparentée à la mienne – pas du même sang ou de la même naissance, mais du même esprit, et possédant une part du divin. Ainsi, aucun d’entre eux ne peut me faire du mal. »

Guider ses actions par une forte volonté et un esprit rationnel

Marc-Aurèle estime que notre raison est un trait unique et puissant qui nous sépare des animaux. Il pensait qu’en utilisant notre raison, nous pouvions comprendre la raison universelle présente dans la nature et aligner nos pensées et nos actions sur celle-ci.

Il croyait également que la souffrance survient lorsque nous avons des désirs ou des attentes spécifiques quant à la façon dont la vie devrait se dérouler, et que nous pouvons contrôler nos opinions et nos réactions aux événements grâce à l’utilisation de la raison.

« Vous avez le pouvoir sur votre esprit – pas sur les événements extérieurs. Prenez-en conscience, et vous trouverez la force. »

Notre esprit serait séparé du monde et se contrôlerait entièrement lui-même d’après l’empereur stoïcien. Il pensait que nous devions aligner nos pensées et nos actions sur la nature, car celle-ci nous a donné la capacité d’utiliser la raison et d’accepter le cours des événements. Il soulignait l’importance d’utiliser notre esprit rationnel pour comprendre et accepter l’ordre naturel des choses, même si les événements semblent nuisibles ou difficiles.

« Si vous faites un travail en respectant les principes, avec diligence, énergie et patience, si vous vous maintenez à l’abri des distractions et si vous gardez intact l’esprit qui est en vous, comme si vous deviez le rendre à tout moment – Si vous pouvez embrasser cela sans crainte ni attente – si vous pouvez trouver l’épanouissement dans ce que vous faites maintenant, comme la Nature l’a prévu, et dans une véracité surhumaine (chaque mot, chaque énoncé) – alors votre vie sera heureuse. Personne ne peut empêcher cela.« 

La recherche de plaisir et de gloire est dangereuse

La poursuite de la célébrité et de l’approbation des autres est malavisée et nous ne devrions pas nous inquiéter de la façon dont on se souviendra de nous après notre mort, car la célébrité est éphémère et finira par se perdre dans l’obscurité.

Marc-Aurèle pense que la beauté des choses vient de la chose elle-même et non de ce que les gens en disent. Nous ne devrions donc pas rechercher les louanges ou la reconnaissance pour avoir fait ce qui est juste.

Il nous avertit également que des désirs forts peuvent nous conduire à agir de manière immorale et à désespérer, et conseille de demander aux dieux de supprimer nos désirs et de nous contenter de ce que la vie nous apporte, plutôt que de demander des résultats spécifiques ou d’éviter des événements redoutés.

L’importance de vivre avec la nature

Marc-Aurèle, en bon stoïcien, pensait que la nature changeante de l’univers et l’acceptation de la mort étaient des concepts philosophiques importants. Il pensait que nous devions vivre le moment présent et tirer le meilleur parti de notre temps, car nous ne savons jamais quand nous allons mourir.

Il est ainsi nécessaire de faire de notre mieux afin de mettre notre vie en ordre, de faire de notre mieux en sachant qu’elle sera éphémère.

Pour lui, le changement, y compris la mort, est une partie naturelle de l’univers qu’il ne faut pas le craindre. Au contraire, nous devrions accueillir le changement et vivre notre vie d’une manière juste et bonne.

Les 10 Meilleures Citations de Marc-Aurèle de Pensées pour moi-même

Vous avez le pouvoir sur votre esprit – pas sur les événements extérieurs. Prenez-en conscience, et vous trouverez la force.

Contemplez la beauté de la vie. Regardez les étoiles, et voyez-vous courir avec elles.

Le bonheur de votre vie dépend de la qualité de vos pensées.

Tout ce que nous entendons est une opinion, pas un fait. Tout ce que nous voyons est une perspective, pas la vérité.

Ne perdez plus de temps à discuter de ce que doit être un homme bon. Soyez-en un.

Lorsque vous vous levez le matin, pensez au privilège que vous avez d’être en vie, de penser, de profiter, d’aimer…

La meilleure vengeance est de ne pas ressembler à celui qui a infligé la blessure.

L’âme se teinte de la couleur de ses pensées.

Acceptez les choses auxquelles le destin vous lie, et aimez les personnes avec lesquelles le destin vous réunit, mais faites-le de tout votre cœur.

Si vous êtes affligé par quelque chose d’extérieur, la douleur n’est pas due à la chose elle-même, mais à l’idée que vous vous en faites, et vous avez le pouvoir de la révoquer à tout moment.

Pourquoi je recommande la lecture des Pensées

Ce livre est un des textes fondamentaux du stoïcisme, une école philosophique qui promeut la maîtrise de soi, l’acceptation des événements tels qu’ils viennent et la recherche de la vertu. De quoi marcher sur le droit chemin et aider chacun à trouver le sien.

Je recommande la lecture des Pensées de Marc-Aurèle aux chercheurs de sagesse qui veulent mener une vie équilibrée et vertueuse. Aux personnes traversant une période de difficultés pour les aider à faire face aux épreuves avec sérénité et acceptation. Aux étudiants en philosophie afin de mieux comprendre le stoïcisme, école de pensée incontournable. Et enfin aux amateurs d’histoire qui trouveraient là un aperçu fascinant et de la vie et de la pensée d’un empereur remarquable, donnant une perspective particulière sur cette période.

En fin de compte, je considère les enseignements de Marc-Aurèle comme universels ainsi que sa sagesse, ce qui ont aidé à ce que cette oeuvre traverse les époques.

Lectures recommandées

Si vous avez aimé Pensées pour moi-même, vous pourrez également apprécier les livres suivants :

Notez ce livre !
[Ce livre a une moyenne de 5 basé sur 4 votes]