L’Art Subtil de s’en Foutre Résumé

L'Art subtil de s'en foutre Résumé

Résumé en Une Phrase : L’Art Subtil de S’en Foutre soutient que chacun devrait chercher du sens à la vie dans ce qui est vraiment important, en accord avec leurs valeurs personnelles, afin de surmonter plus facilement les obstacles qui se dresseront.

Citation Favorite : « Ne restez pas assis là. Faites quelque chose. Les réponses suivront. « 

Les 5 Idées Clés

  1. Manson prône l’importance de valoriser la qualité des expériences et des relations plutôt que de rechercher constamment plus de succès et de possessions.
  2. Une bonne vie se base sur le principe de s’en foutre de manière sélective, en accordant de l’importance uniquement à ce qui est vrai, immédiat et important.
  3. Les échecs et les difficultés sont vus comme des opportunités d’apprentissage et de croissance, plutôt que comme des obstacles à éviter.
  4. Être pris dans « la boucle de rétroaction de l’enfer », où l’on ressent de la colère ou de l’anxiété à propos de ces mêmes émotions, crée un cycle auto-destructeur. En choisissant de ne pas se soucier de se sentir mal, on peut briser cette boucle de rétroaction négative, acceptant nos émotions négatives sans jugement excessif.
  5. L’accès illimité à l’information et aux comparaisons crée un sentiment d’insuffisance permanent, alimentant notre insatisfaction et notre malaise intérieur. Reconnaître et accepter nos limites est crucial pour une vie authentique. Cela conduit à une meilleure compréhension de soi et à un développement personnel significatif.

Que signifie S’en Foutre

« À entendre conjuguer le verbe « s’en foutre », les gens se figurent pour la plupart une sereine indifférence, une zénitude à toute épreuve. Ils se représentent – avec une pointe d’envie – une personne inébranlable à qui nul ne fait perdre ses moyens et que rien n’atteint vraiment. »

Mais voilà, d’après ses 3 subtilités, ce que cela signifie vraiment :

  • Subtilité n° 1 : S’en foutre ne signifie pas être indifférent, mais être à l’aise avec le sentiment d’être différent.
  • Subtilité n° 2 : Pour se foutre de l’adversité, il faut donner de l’importance à quelque chose de plus important que l’adversité.
  • Subtilité n° 3 : Que tu t’en rendes compte ou pas, tu choisis toujours de tenir à un truc plutôt qu’à un autre.

L’Art Subtil de s’en Foutre Résumé

Mark Manson conteste l’idéal contemporain de la positivité forcée, soulignant que la poursuite incessante du bonheur et de la pensée positive peut conduire à l’ignorance des problèmes réels et à une compréhension superficielle de soi.

  • « En dépit des ventes de ses bouquins et de sa célébrité, Bukowski était un loser et il le savait. Ça n’est pas sa farouche détermination à gagner la partie qui a contribué à son succès, mais bien la conscience qu’il avait d’être un perdant, le fait d’y consentir et l’exploitation de cette identité en tant qu’objet d’écriture, en toute honnêteté. Il n’a jamais eu la tentation d’être autre chose que ce qu’il était.« 
  • « Le désir d’une expérience plus positive est en soi une expérience négative. Et, paradoxalement, l’acceptation de son expérience négative est en soi une expérience positive. »

L’idée ici est de faire preuve de lucidité sur soi-même. Reconnaître ses parts d’ombre, et ainsi, ses zones de génie.

Il préconise d’accepter et de confronter les émotions négatives et les échecs, les considérant comme essentiels à une croissance personnelle authentique et à une véritable résilience.

La véritable mesure de l’estime de soi n’est pas ce qu’une personne ressent à propos de ses expériences positives, mais plutôt ce qu’elle ressent à propos de ses expériences négatives.

Les émotions négatives sont un appel à l’action. Quand vous les ressentez, c’est parce que vous êtes censé faire quelque chose.

Les émotions positives, au contraire, te récompensent d’avoir agi comme il faut.

  • « les conseils dont on te rebat les oreilles du matin au soir pour positiver et trouver le bonheur n’aboutissent, en réalité, qu’à te focaliser sur ce qui te manque. »
  • « Quelqu’un de vraiment heureux n’éprouve pas le besoin de se planter devant une glace pour répéter cinquante fois « je suis heureux ». Il l’est. Point barre. »

Si tu as confiance en toi, tu n’as pas besoin de le prouver. Et si ta vie est très bien comme elle est, ne cherche pas de nouveaux buts illusoires qu’on te projette à la télé.

  • « Efforce-toi au contraire de baisser ton niveau d’aspiration, et de ne vouloir que ce qui est vrai, immédiat et important à tes yeux. »

Manson suggère de délaisser les standards imposés par la société, comme la richesse ou la popularité, au profit de valeurs plus authentiques et personnelles qui reflètent mieux nos véritables aspirations et notre identité.

Réevaluez les critères selon lesquels vous mesurez le succès et l’échec dans vos vies.

Une des idées clés est la sélectivité dans nos préoccupations, suggérant que nous devons choisir judicieusement les problèmes et les défis qui méritent notre attention et notre énergie.

Apprendre à focaliser son attention et hiérarchiser ses pensées de manière efficace.

Faire le tri entre ce qui est vital et ce qui ne l’est pas, d’après ses valeurs personnelles.

  • « On a à notre disposition tellement de trucs à la noix, entre les mains tellement d’opportunités, aussi, qu’on ne sait même plus où donner de la tête. »

Il insiste sur le fait que se préoccuper de tout et de rien dilue notre capacité à nous concentrer sur les aspects véritablement significatifs de notre vie, conduisant ainsi à une plus grande efficacité et satisfaction personnelle.

  • « Vous et tous ceux que vous connaissez allez bientôt mourir. Et dans le court laps de temps entre ici et là-bas, vous avez un nombre limité de « fucks » à donner. Très peu, en fait. Et si vous vous en souciez de tout et de tout le monde sans réflexion ni choix conscients, eh bien, alors vous allez vous faire avoir. »

Manson plaide pour une reconnaissance de ces éléments comme des aspects inévitables et enrichissants de la vie. Il soutient que faire face à l’échec et à l’incertitude, loin d’être des signes de faiblesse, sont cruciaux pour l’apprentissage personnel, la croissance et la découverte de notre véritable résilience et force de caractère.

S’en foutre, c’est regarder les défis les plus terrifiants et les plus difficiles de la vie tout en continuant à agir.

  • « Et ce qui nous bousille la vie, c’est justement de penser qu’il y a un truc qui cloche en nous. On s’en veut à mort de s’en vouloir à mort. On se sent coupable de se sentir coupable. On a les boules d’avoir les boules. On angoisse d’angoisser. Qu’est-ce qui ne va pas chez moi, merde ? ! »

S’en foutre, c’est se dire qu’on n’est pas comme tout le monde veut qu’on soit, mais que ça n’importe pas. S’en foutre c’est alors chercher le vrai dans soi-même. S’en foutre, c’est mettre fin à ce cercle infernal.

  • « George Orwell disait qu’on ne voit ce qui se déroule sous nos yeux qu’au prix d’une lutte sans relâche contre soi-même. Eh bien la solution à notre stress et à notre anxiété se trouve précisément là, sous nos yeux, mais nous ne la voyons pas, trop occupés que nous sommes à mater la dernière série télé, à tirer la langue devant la pub pour appareils de muscu bidons et à nous demander pourquoi diable nous ne sommes pas en train de passer du bon temps dans les bras d’une bombe sexuelle… »
  • « Tu as compris que tu ne découvriras jamais le traitement miracle du cancer, que tu n’iras jamais sur la Lune et que tu ne peloteras pas non plus les nibards de Jennifer Aniston. Et après ? La vie continue. »

Simplifiez-vous la vie et faites déjà le tri entre ce qui est réaliste, ce qui vous correspond. Manson définit la mission de son livre comme celle de vous aider à comprendre que vous concentrer sur vos amis, votre famille et vos passions est la seule et unique chose qui te rendra heureux.

Nous avons le pouvoir et la responsabilité de gérer nos réactions aux différentes situations de la vie. Nous ne contrôlons pas toujours les événements qui nous arrivent, assumer la responsabilité de nos réponses à ces événements est essentiel pour notre croissance personnelle et notre bien-être.

  • « Qui vous êtes est défini par ce pour quoi vous êtes prêt à lutter. »

Les émotions fonctionnant elles aussi comme des signaux biologiques propres à mettre sur la voie d’un changement favorable. Approche stoïcienne qui consiste à ne pas fuir la douleur, mais l’accepter et la comprendre.

Privilégiez les qualités morales plutôt que vous laisser entraîner par des aspirations superficielles comme la richesse ou la popularité, afin de construire des relations plus sincères et de vivre en accord avec leurs véritables convictions.

L’acceptation de nos propres limites et imperfections est cruciale pour une vie authentique et épanouie.

Manson soutient que reconnaître et accepter ces limites, plutôt que de les nier ou de lutter constamment contre elles, permet une meilleure compréhension de soi et favorise un développement personnel plus réaliste et durable.

Il encourage ainsi à embrasser nos limites comme une partie intégrale de notre humanité, ce qui ouvre la voie à un respect de soi plus profond et à des relations plus honnêtes avec les autres.

L’auteur met en avant l’idée de concentrer notre attention et nos efforts sur les problèmes véritablement significatifs dans nos vies, plutôt que de se disperser sur des préoccupations mineures.

Il explique que se focaliser sur des enjeux importants, qui sont en accord avec nos valeurs fondamentales et nos objectifs à long terme, conduit à une vie plus enrichissante et à des accomplissements plus profonds. Manson suggère que cette approche sélective permet non seulement d’économiser notre énergie mentale et émotionnelle, mais aussi de faire des choix plus judicieux et impactants dans notre quotidien.

Remise en question de l’idée répandue que le bonheur est un état constant et ultime à atteindre.

Le Bonheur vient des problèmes qu’on a et qu’on résout, avec plaisir. Rarement en faisant des affirmations devant le miroir.

Manson argumente que la quête incessante du bonheur conduit souvent à une insatisfaction chronique, car elle repose sur des attentes irréalistes et une compréhension superficielle du bien-être.

Manson propose plutôt de reconnaître le bonheur comme un aspect fluctuant et naturel de la condition humaine, qui coexiste avec d’autres émotions et expériences, enrichissant ainsi notre compréhension de la vie et de nous-mêmes.

Recherche d’un sens authentique dans la vie, une quête qui va au-delà des standards superficiels et des attentes sociétales. Manson soutient que trouver un sens véritable et profond nécessite une introspection honnête et le courage de suivre nos propres convictions, même si elles vont à l’encontre des normes établies.

  • « On plaisante sur nos « problèmes de pays riches », mais on est devenus victimes de notre succès. »

Il encourage les lecteurs à se détacher des succès matériels et des validations externes, et à se concentrer plutôt sur ce qui les passionne véritablement et donne une réelle signification à leur existence.

Pourquoi je recommande ce livre

Mon avis sur « L’art subtil de s’en foutre » de Mark Manson est qu’il offre une perspective revigorante sur le développement personnel, encourageant les lecteurs à embrasser leurs imperfections et à reconnaître leurs limites réelles.

Il propose une approche pragmatique pour déterminer ce qui mérite réellement notre attention et notre énergie, en mettant l’accent sur les valeurs personnelles plutôt que sur des idéaux inatteignables. Ce livre est un guide intéressant (relativement essentiel) pour quiconque cherche à trouver un équilibre et un sens dans une ère dominée par l’information et les comparaisons sociales constantes.

Le Bonheur serait plus facile à atteindre que ce que l’on vous fait croire. Concentrez-vous sur ce qui compte vraiment. Sur qui vous êtes vraiment, et arrêtez de vouloir réaliser ce que les réseaux sociaux et la télé vous vendent.

Une leçon on ne peut plus actuelle, à l’heure où les réseaux sociaux mettent en avant des idéaux superficiels.

Lectures Recommandées

Si vous avez apprécié L’Art Subtil de S’En Foutre, vous pourriez apprécier lire :

Retrouvez plus de choix dans notre liste des 28 Meilleurs Livres de Développement Personnel.

Ou, retrouvez ici, tous nos résumés de livres.

Notez ce livre !
[Ce livre a une moyenne de 5 basé sur 1 votes]