Les 4 Accords Toltèques Résumé & Citations

Les 4 Accords Toltèques : La voie de la liberté personnelle par Don Miguel Ruiz utilise la sagesse ancestrale des Toltèques pour révéler comment les croyances inculquées depuis l’enfance limitent notre potentiel, et offre un chemin vers la liberté personnelle en adoptant de nouveaux accords intérieurs transformateurs.

Les 4 accords sont :

  1. Que votre parole soit impeccable
  2. Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle
  3. Ne faites pas de suppositions
  4. Faites toujours de votre mieux
4 accords tolteques résumé

Résumé du livre

Ce court livre de développement personnel possède 6 chapitres :

  1. Le premier accord – Que votre parole soit impeccable : Ce chapitre développe le premier accord, soulignant l’importance de la parole dans la création de notre réalité et dans nos interactions avec les autres.
  2. Le deuxième accord – Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle : Dans ce chapitre, l’auteur explique comment éviter de prendre personnellement les paroles et les actions des autres pour vivre avec moins de souffrance et plus de paix intérieure.
  3. Le troisième accord – Ne faites pas de suppositions : Ruiz aborde ici l’importance de la communication claire pour éviter les malentendus et les conflits inutiles.
  4. Le quatrième accord – Faites toujours de votre mieux : Le dernier chapitre traite de l’importance de toujours faire de son mieux, tout en acceptant que ce « meilleur » puisse varier en fonction des circonstances.
  5. La Voie Toltèque de la liberté – 3 maîtrises pour devenir Toltèque : la matière de conscience, de transformation et d’intention
  6. Le Nouveau Rêve : Le paradis sur Terre ; la vie que vous pourrez mener une fois que vous appliquerez les 4 Accords.
Les 4 Accords toltèques résumé dev perso

Introduction

Ruiz décrit les Toltèques non seulement comme une nation ou une race, mais surtout comme des scientifiques et des artistes qui ont formé une société pour explorer et conserver la connaissance spirituelle et les pratiques des ancêtres. Ils sont souvent considérés comme des sages et des maîtres spirituels, des personnes qui cherchaient à atteindre la compréhension personnelle et la vérité.

Le Rêve de la Planète : L’une des idées clés introduites est celle du « Rêve de la Planète », qui est un concept central dans la philosophie toltèque. Selon cette idée, chacun de nous vit dans un rêve personnel, mais ensemble, nous créons un rêve collectif pour la société. Ce rêve collectif, influencé par des facteurs tels que la culture, la famille, et les institutions sociales, conditionne nos croyances et nos comportements.

L’importance des Accords : Les « accords » sont des croyances que nous adoptons et acceptons comme vérité. Ces accords peuvent provenir de notre éducation, de notre environnement social, et de notre histoire personnelle et façonnent notre réalité. Ils peuvent être limitatifs et négatifs.

1er accord : Soyez impeccable avec votre parole

Le premier accord souligne l’importance du langage dans la création de notre réalité. Être impeccable avec sa parole signifie parler avec intégrité, en utilisant des mots qui favorisent l’amour et le respect de soi et des autres. Cela implique d’éviter la médisance, les mensonges, et la négativité dans notre communication.

  • « Pensez au nombre de fois où vous avez bavardé sur la personne que vous aimez le plus pour obtenir le soutien des autres en faveur de votre point de vue. »

2e accord : Ne prenez rien personnellement

Cet accord enseigne que les actions et les paroles des autres sont souvent le reflet de leur propre réalité intérieure, de leurs rêves et de leurs blessures. En n’assumant pas ces manifestations comme personnelles, on se libère de la souffrance inutile et on maintient une paix intérieure, indépendamment du comportement d’autrui.

  • « Vous mangez tous leurs déchets émotionnels, et maintenant cela devient votre déchet. Mais si vous ne le prenez pas personnellement, vous êtes immunisé au milieu de l’enfer. L’immunité contre le poison au milieu de l’enfer est le cadeau de cet accord. »
  • « Si quelqu’un ne vous traite pas avec amour et respect, c’est un cadeau s’il s’éloigne de vous. »
  • « Il vous suffira de vous faire confiance pour faire des choix responsables. Vous n’êtes jamais responsable des actions des autres ; vous n’êtes responsable que de vous. »

3e accord : Ne faites pas d’hypothèses

Ce principe encourage à chercher la clarté dans nos interactions et à poser des questions pour éviter les malentendus. Faire des hypothèses, souvent basées sur nos peurs et incertitudes, mène à des conflits et des déceptions. La communication ouverte et honnête est essentielle pour construire des relations saines.

  • « Il est toujours préférable de poser des questions plutôt que de faire des hypothèses, car les hypothèses nous exposent à la souffrance. »

4e accord : Faites toujours de votre mieux

Le dernier accord rappelle l’importance de donner le meilleur de soi-même dans toutes les situations, tout en étant conscient de ses limites et de ses fluctuations d’énergie et d’humeur. En faisant de notre mieux, sans autocritique excessive ou jugement, on nourrit l’estime de soi et on favorise l’accomplissement personnel.

  • « Faites de votre mieux, en toutes circonstances de votre vie. Peu importe que vous soyez malade ou fatigué, si vous faites toujours de votre mieux, vous ne pourrez pas vous juger. »

Faites l’action parce que vous aimez la faire. Pas parce que vous aimez l’idée d’avoir une récompense. Apprenez à aimer le process afin d’être plus efficace. Si vous aimez ce que vous faites et avez l’impression de jouer, vous serez facilement au-dessus de ceux qui se forcent à faire la même tâche.

  • « Faire de son mieux ne ressemble vraiment pas à du travail parce que vous aimez tout ce que vous faites. »

Leçons à tirer du livre

1. Le monde extérieur nous domestique négativement

  • « La domestication est si forte qu’à un certain moment de notre vie nous n’avons plus besoin de personne pour nous domestiquer. »

Dès notre enfance, nous sommes influencés par notre environnement – famille, école, culture – qui nous impose des croyances, des normes et des comportements. Ces influences extérieures nous « domestiquent », nous poussant souvent à adopter des attitudes négatives envers nous-mêmes et les autres. Cela crée des limitations qui nous empêchent de vivre pleinement.

2. Vous êtes enchaîné dès votre plus jeune âge

  • « N’étant pas parfaits, nous nous rejetons. Et le niveau de rejet de soi dépend de l’efficacité avec laquelle les adultes ont brisé notre intégrité. »

Les croyances et les comportements que nous apprenons dès notre enfance deviennent des chaînes invisibles qui limitent notre potentiel. Nous adoptons des accords basés sur ces croyances, qui définissent notre perception de nous-mêmes et du monde. Ces accords souvent limitants se renforcent avec le temps, influençant profondément notre vie.

  • « De toute votre vie, personne ne vous a jamais autant maltraité que vous-même. Et la limite de votre auto-abus est exactement la limite que vous tolérerez de la part de quelqu’un d’autre. »

3. Vous vivez dans un rêve

Miguel Ruiz utilise la métaphore du rêve pour décrire la façon dont nous percevons et vivons notre réalité. Selon lui, chacun vit dans un rêve personnel, une illusion façonnée par nos croyances et expériences passées. Cette perception subjective du monde façonne notre réalité, mais peut souvent être éloignée de la vérité objective.

  • « Vous vous efforcez également d’avoir raison en leur donnant vos propres opinions. De la même manière, tout ce que vous ressentez et faites n’est qu’une projection de votre rêve personnel, le reflet de vos propres accords. »

4. Vous pouvez vous réveiller des rêves

Il est possible de « se réveiller » de ces rêves, c’est-à-dire de prendre conscience des croyances limitantes et des illusions qui façonnent notre réalité. En prenant conscience de ces vérités distordues, nous pouvons commencer à les démanteler et à vivre une vie plus authentique et épanouie.

5. La sensibilisation est la ligne de départ de votre voyage

La prise de conscience est le premier pas vers la transformation. En devenant conscients de nos croyances limitantes et des accords que nous avons inconsciemment acceptés, nous pouvons commencer à les remettre en question et à ouvrir la voie à de nouveaux accords plus positifs et épanouissants.

6. Si vous développez la conscience, vous développerez le pardon

La conscience nous permet de voir nos erreurs et celles des autres dans une perspective plus large. Cela facilite le pardon, tant envers nous-mêmes qu’envers les autres, en reconnaissant que beaucoup de nos actions sont le résultat de croyances et d’accords limitants que nous avons adoptés sans le savoir.

La Voie Toltèque de la Liberté

  • « Cette chaîne de formation d’humain à humain, de génération en génération, est parfaitement normale dans la société humaine. »
  • « Il existe trois maîtrises qui conduisent les gens à devenir toltèques. »
  1. Maîtrise de la Conscience
  2. Maîtrise de la Transformation
  3. Maîtrise de l’Intention
  • « L’intention, du point de vue toltèque, est cette partie de la vie qui rend possible la transformation de l’énergie ; c’est le seul être vivant qui englobe de manière transparente toute l’énergie, ou ce que nous appelons « Dieu ». »

Vous pouvez rompre les anciens accords, vous libérer et créer les vôtres en suivant ce plan :

  1. Réflexion et remise en question: Questionner activement et réfléchir sur les accords existants, en évaluant leur vérité et leur utilité.
  2. Pratique de la pleine conscience: Être pleinement présent et conscient aide à identifier et à changer les schémas de pensée négatifs.
  3. Adoption de nouveaux accords: Remplacer consciemment les anciens accords limitants par de nouveaux accords qui favorisent l’amour, le respect et la liberté personnelle.

1. Commencez à remarquer vos croyances, qui sont basées sur la peur et vous rendent malheureux.

  • « Chaque fois que nous sommes confrontés à l’une de nos peurs, nous sommes un peu plus libres. »

Pour briser les anciens accords qui nous limitent, il est crucial de commencer par identifier les croyances profondément enracinées qui nous dirigent. Ces croyances sont souvent basées sur la peur et peuvent générer du malheur, de l’anxiété ou de la frustration. Il est important de prendre conscience de ces croyances pour comprendre comment elles influencent nos pensées, nos émotions et nos actions. Cette prise de conscience est le premier pas vers le changement. En reconnaissant et en comprenant l’origine de ces croyances, nous pouvons commencer à les remettre en question et à les remplacer par des croyances plus positives et émancipatrices.

2. Apprenez à pardonner aux personnes qui vous ont blessé, surtout à vous-même.

Le pardon est un élément clé pour se libérer des anciens accords. Cela implique de pardonner non seulement à ceux qui nous ont blessés, mais aussi et surtout à nous-mêmes. Souvent, nous sommes nos plus grands critiques et nous nous punissons pour nos erreurs passées. Le pardon ne signifie pas oublier ou excuser le comportement des autres, mais plutôt lâcher prise sur la colère, le ressentiment et la douleur qu’ils ont causés. De même, se pardonner à soi-même permet de se libérer de la culpabilité et de l’auto-jugement, ouvrant la voie à l’acceptation et à l’amour de soi.

  • « Une fois que vous pardonnez à Dieu, vous pouvez enfin vous pardonner. Une fois que vous vous pardonnez, le rejet de soi dans votre esprit est terminé. »

3. La Discipline du Guerrier : contrôler votre propre comportement

  • « Le guerrier a le contrôle. Pas le contrôle sur un autre humain, mais le contrôle sur ses propres émotions, le contrôle sur soi-même. C’est lorsque nous perdons le contrôle que nous réprimons les émotions, pas lorsque nous contrôlons. »

Le guerrier contrôle ses émotions (différent de les masquer) et les exprime au bon moment.

Quiconque arrive à surmonter ses difficultés et l’initiation peut ainsi accéder à la Résurrection.

  • « Recevoir la résurrection, c’est ressusciter des morts, être vivant, être à nouveau nous-mêmes. La résurrection, c’est être comme un enfant – être sauvage et libre, mais avec une différence. La différence est que nous avons la liberté avec la sagesse au lieu de l’innocence. »

Le Nouveau Rêve

Le Nouveau Rêve représente une vie où ces accords sont pleinement intégrés et pratiqués. Dans cette nouvelle réalité, les individus rompent avec les anciens schémas et croyances limitantes qui étaient dictés par la « domestication » de la société et par leur propre « rêve de l’enfer » – une vie de jugement, de culpabilité et de limitation.

  • « Imaginez que vous avez la permission d’être heureux et de vraiment profiter de votre vie. Votre vie est libre de conflits avec vous-même et avec les autres. »

En adoptant ces nouveaux accords, on crée un « rêve du paradis » personnel – une existence caractérisée par l’amour de soi, la liberté, la paix intérieure et le bonheur. Ce nouveau rêve est un état d’être où l’on vit en harmonie avec soi-même et avec les autres, libéré des contraintes des croyances destructrices et des comportements négatifs.

  • « C’est votre choix. Vous n’avez peut-être pas de raison d’aimer, mais vous pouvez aimer parce qu’aimer vous rend si heureux. »

Ruiz souligne que ce changement ne se produit pas du jour au lendemain, mais est un processus continu. La mise en pratique des quatre accords dans la vie quotidienne est un défi, mais aussi un chemin vers l’éveil personnel et la transformation. Le « Nouveau Rêve » est donc une invitation à vivre consciemment et intentionnellement, en choisissant des croyances et des comportements qui soutiennent notre bien-être et notre épanouissement.

Avis sur le livre

« Les 4 Accords Toltèques » de Don Miguel Ruiz est un guide intéressant, fondé sur la sagesse toltèque ancestrale, dont on entend trop peu parler. Le livre m’a semblé trop simpliste, pas révolutionnaire. Une belle histoire mais qui enfonce certaines portes ouvertes.

Les principes qu’il présente, bien que simples, offrent une base solide pour le développement personnel et la quête de l’authenticité. Ce livre, qui établit un lien entre les enseignements anciens et les défis contemporains, encourage à vivre une vie libérée des fardeaux de la négativité et des croyances limitantes. Il pave également la voie vers le « 5e Accord », suite écrite par Don Miguel Ruiz, approfondissant la compréhension de soi et du monde.

À qui je recommanderais la lecture des 4 Accords Toltèques ?

À ceux qui débutent leur parcours de développement personnel et spirituel. Ce livre convient pour les lecteurs à la recherche de conseils de vie simples et pratiques, sans se plonger dans des concepts trop complexes ou abstraits. Il conviendra également aux personnes intéressées par la sagesse ancestrale et les enseignements spirituels, mais qui souhaitent les aborder d’une manière accessible et contemporaine.

Notez ce livre !
[Ce livre a une moyenne de 4.5 basé sur 2 votes]