Père Riche Père Pauvre Résumé

Le titre anglais du livre est Rich Dad Poor Dad.

« Ce que les gens riches enseignent à leurs enfants à propos de l’argent – et que ne font pas les gens pauvres et de la classe moyenne« 

Résumé en 1 phrase : Père Riche Père Pauvre raconte l’histoire de Robert Kiyosaki qui a grandi avec deux pères, un riche, un pauvre et comment cela a façonné sa façon de penser à propos de l’argent et de l’investissement.

Notre citation favorite de Père Riche Père Pauvre :

Père Riche Père Pauvre est un classique sur les finances personnelles et comment atteindre la liberté financière. Bien que souvent critiqué, ce livre a été vendu à plus de 44 millions d’exemplaires à travers le monde.

Robert Kiyosaki, aujourd’hui entrepreneur, investisseur et auteur renommé, y raconte comment il a grandi avec deux pères. Son père biologique (père pauvre), et le père de son meilleur ami (père riche). Il respecte les deux et en parle affectueusement et explique comment les deux géraient différemment leur argent.

Les 4 principales leçons à tirer du livre

  • Le but est la liberté financière, pour cela faites travailler l’argent pour vous, ne travaillez pas pour l’argent.
  • Votre actif qui a le plus de valeur est votre mentalité.
  • Développez les bonnes compétences.
  • Trouvez la bonne source de motivation.

Résumé de Père Riche Père Pauvre

Leçon 1 : Le but est la liberté financière

Les riches acquièrent des actifs, les pauvres des passifs qu’ils prennent pour des actifs.

Pour Kiyosaki, ne vous arrêtez pas de travailler tant que vous n’avez pas atteint le point où vous pouvez vous arrêter de travailler en étant libre. Pour cela, vous devrez avoir investi assez pour vivre de vos rentes. « Ne vous contentez pas de moins que pour [vivre] toujours. »

La vraie richesse ne sont pas les passifs que vous avez (maison, voiture) mais votre liberté financière, combien vous pourriez vivre si vous arrêtiez de travailler aujourd’hui.

Pour savoir quand vous êtes libres, le calcul est simple : vos revenus passifs doivent dépasser vos dépenses.

Vous devez pour cela acheter des choses qui vous rapportent de l’argent (actifs) et réduire le nombre de choses qui ne vous rapportent pas d’argent (passifs).

Ce n’est pas la quantité d’argent que vous faites qui compte, mais combien vous gardez. Ce que vous épargnez donc. En France, le taux d’épargne financière est en hausse depuis le début des années 2000.

Le fait est que la plupart d’entre nous commencent derrière, voire même avec rien. Avoir une éducation financière n’est donc pas donné à tout le monde. Cependant, chacun a le pouvoir de changer cela, en adoptant la bonne mentalité vis-à-vis de l’argent.

Leçon 2 : Votre actif qui a le plus de valeur est votre mentalité.

« Il y a une différence entre être pauvre et être fauché. Être fauché est temporaire. Être pauvre est éternel. »

La première leçon commence en statuant que les gens veulent éviter d’être catalogués comme des « déviants ». La normalité est d’être prudent, de travailler en échange d’un salaire.

« La vie des gens est à jamais contrôlée par deux émotions : la peur et la cupidité ». Les pauvres et ceux appartenant à la classe moyenne accepteraient, par peur, d’échanger leur liberté financière future contre l’assurance d’un travail salarié, qui serait un travail « sûr ».

Vous ne devez pas céder à la facilité, à la peur, la paresse, à l’égoïsme :

  • Faites preuve d’audace : inspirez-vous de vos échecs et apprenez. Traitez l’argent comme s’il était parti pour toujours. La première étape dans la création de richesse réside dans la mentalité de gérer les risques plutôt que les éviter.
  • Soyez humble : comprenez que vous ne connaissez pas tout et que vous pouvez apprendre de tout le monde, même dans un domaine que vous pensez maîtriser sur le bout des doigts.
  • Faites preuve de positivité : Ne pensez pas que vous ne pouvez pas faire, réfléchissez comment vous pouvez faire.
  • Soyez charitable : donnez d’abord, n’attendez pas de récompense qui vous tombe dessus.
  • Choisissez vos priorités : « les riches savent qu’il n’y a pas de manque de temps, seulement un manque de priorités ».
  • Passez à l’action : les pauvres pensent « le reste du monde doit changer« , les riches « la seule chose que je peux changer est moi-même« .

Votre état d’esprit découle de vos habitudes, vous devrez donc changer ces dernières.

Adoptez l’état d’esprit de « travailler pour apprendre » au lieu de « travailler pour gagner ». Achetez des formations, des livres et construisez votre QI financier.

Leçon 3 : Développez les bonnes compétences.

Vous pouvez tout apprendre. Alors mettez la priorité à apprendre à gérer votre argent. Votre aptitude financière est votre capacité à gagner de l’argent et de ne pas le perdre, de l’économiser.

Les compétences pour gérer de l’argent sont les suivantes :

  1. Compétences générales
    • Apprendre : découvrir de nouvelles formules.
    • Productivité : faites la chose juste et faites la rapidement et bien
  2. Compétences financières
    • Comptabilité : comprendre les actifs et les passifs
    • Investissement : apprenez quoi acheter et quoi vendre
    • Marchés : comprenez quand acheter et quand vendre
    • Loi : apprenez comment acheter et vendre
  3. Compétences entrepreneuriales
    • Vente : apprenez à négocier et ne plus recevoir de refus
    • Négociation : ne vous contentez pas de trouver des opportunités, créez-les
    • Management : apprenez à gérer les personnes et systèmes

Enfin, les principaux conseils en investissements de Kiyosaki sont les suivants :

  • Achetez ce que vous aimez. Si vous aimez ce que vous achetez, cela vous excitera et vous inspirera.
  • Apprenez ce que vous achetez. Le risque est relatif, et vous le réduisez en développant vos connaissances sur l’actif que vous souhaitez traiter.
  • Jouez avec l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre. Investissez et apprenez avec l’argent qui, s’il est perdu, ne vous mettra pas dans des situations inconfortables. Gardez en tête qu’il y a des probabilités de gagner mais aussi de perdre.
  • Concentrez-vous. Faites les bon choix, prenez du recul et réfléchissez à tout ce que vous allez faire. Concentrez-vous sur une tâche jusqu’à atteindre le succès, puis recommencez.
  • Pensez au retour sur investissement. Lorsque vous allez investir sur quelque chose, préférez investir sur un actif qui peut vous rapporter, combien et en combien de temps.
  • Trouvez l’avantage supplémentaire. Trouvez dans vos investissements, comme Kiyosaki le petit plus qui peut faire la différence, trouvez un avantage qui peut vous rapporter à moindre risques. Par exemple, le fondateur de McDonalds ne s’est pas enrichi avec la vente de burgers mais avec l’immobilier (regardez le film Le Fondateur si vous en avez l’occasion pour comprendre la mentalité de Ray Kroc).

Leçon 4 : Trouvez la bonne source de motivation.

L’aventure qui vous mènera à la liberté financière sera longue et ardue. C’est pourquoi Kiyosaki conseille de créer une liste de « je veux » et une liste de « je ne veux pas » que vous visez à long terme. Par exemple « je veux prendre ma retraite à 45 ans » ou « je ne veux pas devoir me priver plus tard ». Ces listes représentent en quelque sorte le fameux « Pourquoi », votre but.

Une autre idée est de planifier les investissements que vous voulez faire dès le début du mois. Vous devrez faire preuve de créativité pour échapper à la pression de ne pas pouvoir investir où vous voulez et pouvoir dépenser où vous le voulez.

Il n’y a pas d’urgence à atteindre la liberté financière. Restez dans votre travail à temps plein, assumez-le et payez vos factures. En parallèle, commencez à travailler sur votre projet d’entreprise, sur des projets annexes afin de développer vos investissements. Tout cela jusqu’à ce que les actifs dans lesquels vous avez investi deviennent votre première source de revenus.

Comme dans beaucoup de livres, la leçon principale est qu’il faut commencer dès aujourd’hui. Fini de procrastiner, vous êtes votre meilleur atout, faites vous confiance et investissez en vous-même.

Père Riche Père Pauvre Avis

Les conseils de Robert Kiyosaki sont justes et peuvent aider bon nombre de personnes à prendre conscience de certaines choses. Vous avez de grandes chances d’apprendre beaucoup en le lisant.

Le livre est simple, peut-être ce qui lui a valu des critiques en ce qu’il ne prend pas la peine de faire de distinctions, il est pratique et peut changer votre vie.

Mon avis est qu’il ne faut pas prendre tout au pied de la lettre, Robert Kiyosaki utilise à dessein des raccourcis. Aussi, on peut tout à faire être en désaccord avec nombre de ses idées, reste que certains conseils peuvent aider à prendre conscience du chemin à emprunter pour atteindre la liberté financière.

=> Découvrez nos autres résumés de livres pour réussir.

Article similaire : Résumé des 7 Habitudes de Ceux qui Réussissent Tout ce qu’ils Entreprennent

Notez ce livre !
[Ce livre a une moyenne de 5 basé sur 1 votes]